SIEGE DES GROUPES


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Groupes Sacrés furent gardés durant les premières années dans l’oratoire de l’église S. Michele, où ils étaient disposés dans des chapelles spéciales.

Mais les terribles conséquences de la seconde guerre mondiale frappèrent aussi les Mystères et le violent bombardement qui s’abbatit sur Trapani le 6 avril 1943, toucha avec une effroyable efficacité les quartiers du port et en particulier la zone de S. Pietro. L'ancien oratoire de San Michele fut percé par plusieurs bombes, qui non seulement détruisirent l’édifice mais produisirent aussi de sérieux dommages à plusieurs groupes.

Malheureusement une fâcheuse décision fit que l’on ne reconstruisit plus jamais la vieille église, de telle façon que la ville fut privée un morceau de la séculaire histoire de la procession.

 

Après la destruction de l’église San Michele les groupes furent installés si provvide en 1946 dans l’église de la Badia Grande, de 1947 à 1957 dans l’église du Collegio,  en 1958 dans l’église S. Maria del Gesù, en 1959  dans l’église Immacolatella, de 1960 jusqu’en 1978 dans dans l’église du Purgatorio, en 1979 dans l’église S. Domenico, puis encore au Purgatorio, ensuite entre 1986 et 1989 de nouveau à S. Domenico, pour retourner au début des années 90 à l’église du Purgatorio, où l’on espère qu’ils trouvent leur emplacement définitif.

 

 

 

 

 

© 2003  www.processionemisteritp.it